Trek de l’Ausangate

from $0.00

Le trek de l’Ausangate offre sans aucun doute certains des paysages les plus merveilleux de toute la région de Cusco.

Ce trek d’environ 40km vous emmène à travers des villages au pied des glaciers, longe des lacs d’altitudes aux eaux cristalline et permet d’observer la diversité de la faune et de la flore andines. C’est aussi l’un des treks les plus difficiles de la région avec trois cols de plus de 5 000 mètres.

Transandes vous emmène à la découverte de cet Apu (montagne sacrée des Incas) de plus de 6300 m d’altitude et de ses paysages enchanteurs.

  • Type de voyage Type de circuit
    Module - 3 à 6 jours
  • Niveau d'activités Très engagé
    8/8
  • Type de groupe Groupe moyen
    < 12 personnes
Tout sur le Trek de l’Ausangate.

Il existe plusieurs variantes du trek de l’Ausangate qui se fait généralement en 5, 6 ou 7 jours avec plusieurs options de parcours.

Nous vous présentons ici l’itinéraire sur 5 jours.

Les inclus et non inclus en un coup d'oeil
Ce qui est inclus dans ce tour(prestations incluses)
  • Guide
  • Transport
  • Equipement collectif trek
  • Pension complète
  • Porteurs
Ce qui n'est pas inclus dans ce tour.(prestations non incluses)
  • Sac de couchage personnel
  • Petit déjeuner du jour 1 et dîner du jour 5
  • Pourboire aux guides et cuisinier
  1. Cusco - Tinki - Upis Jour 1

    Départ de votre hôtel à Cusco en transport privé, vers 06:00 am, accompagné de votre guide francophone et votre équipe de trek, pour vous diriger jusqu’à la municipalité de Tinki (3800 m), dernier point de civilisation avant d’entrer dans le territoire de cet Apu, divinité des incas.

    A Tinki, préparation de l’équipement et rencontre avec les arrieros (muletier) et le cuisinier. Au loin, le mont Ausangate apparait déjà dans toute sa splendeur.

    La marche commence avec une montée progressive de 13 km le long d’un sentier bien balisé qui grimpe calmement entre les collines de 3800 m à 4400 m. La vue sur la campagne environnante vous permettra de contempler les hameaux, les cultures diverses et autres troupeaux de moutons qui caractérisent les paysages andins.

    Au fur et à mesure de la progression, les maisons se font plus rares, les champs font place à une végétation de haute altitude et les lamas remplacent progressivement les troupeaux de moutons. Finalement, vous passerez le hameau d’Upis pour entrer dans la quebrada d’Upismayo d’où l’on accède aux sources thermales rustiques d’Upis.

    Campement à proximité des sources thermales et nuit en tente.

    Note :
    Trajet de 3h30 de route

  2. Upis - Ausangatecocha Jour 2

    Cette seconde journée permets d’entrer de plein pied dans l’univers de l’Ausangate, un désert multicolore parsemé de lacs et de glaciers.

    La journée débute avec une montée relativement courte jusqu’au col de Arapa situé à 4710 m qui permet de contourner la façade nord de la montagne par la droite pour accéder à une zone de lacs et de glaciers :

    premier lac, le Uchuy Yanacocha, puis vient le Jatun Yanacocha et le Uchuy Pucacocha.

    La marche continue ensuite jusqu’au lac Jatun Pucacocha (le grand lac rouge) avant de passer au près d’autres lacs multicolores tels que le lac turquoise Arpacocha et le lac gris Vinococha.

    Montée jusqu’au second col de la journée à 4850 m, puis descente jusqu’au lac Ansangatecocha.

    Campement au bord du lac, non loin des glaciers et nuit en tente.

  3. Ausangatecocha - Jampapampa Jour 3

    Lever du jour sur fond de sommet de 6 000 mètres.

    La journée commence avec l’ascension jusqu’au col Palominas à 5 100 m d’altitude avec une vue rapprochée sur la face ouest de l’Ausangate.

    Descente jusqu’à la petite plaine Finaya, aussi appelée Camp de Base I, car c’est le point d’entrée pour ceux qui viennent s’attaquer au périlleux sommet de l’Ausangate, une montagne très technique. De la petite plaine de Finaya, avec ses quelques maisons de pierres qui abritent les bergers de passages, courte descente jusqu’à la large vallée principale qui domine l’arrière-pays de l’Ausangate, la vallée de Chilca, du nom de sa rivière.

    Passage par quelques hameaux de pierres, les JATUNS, avant une remontée progressive de la vallée de Chilca en marchant sur les bofedales. La vue sur les sommets environnants est impressionnante avec notamment un point de vue unique sur les glaciers du mont Mariposa, du mont Pico Tres, et au loin le large glacier de la plate-forme du mont Collpa Ananta (6110 m).

    Déjeunez au coeur de ce décor féérique avant de reprendre la marche pour une montée plus engagée jusqu’au hameau de Jampa.

    Campement et nuit en tente.

  4. Jampapampa - Pacchanta Jour 4

    La journée commence avec une montée jusqu’au second col le plus élevé du trek : le col de Jampa a 5090 m.

    Pause méritée pour profiter d’une vue impressionnante sur les environs : autant de lacs, montagnes et glaciers qui façonnent les incroyables paysages andins. Par beaux temps, il est même possible d’apercevoir les sommets enneigés des autres cordillères de la région, telles que le mont Veronica de la cordillère de l’Urubamba et le mont Salcantay de la cordillère de la Vilcabamba.

    Depuis le col commence la longue descente graduelle jusqu’à Tinki et ses hauts plateaux. L’occasion d’observer tranquillement les 3 lacs verts (Comercocha) avant d’arriver aux 3 lacs bleus (Azulcocha).

    La marche se termine par une descente en pente douce jusqu’aux piscines de la communauté de Pacchanta.

    Campement et nuit en tente.

  5. Pacchanta - Tinki Jour 5

    Sortie du bofédal pour entrer sur les hauts plateaux de Tinki avec, au devant la petite cordillère de Paucartambo.

    Le sentier devient plus large et traverse de nouveaux quelques hameaux pour arriver, au bout d’environ 3h, au point de départ du trek où se termine l’aventure.

    La boucle est bouclée, vous avez (sur)vécu l’Ausangate !!

    Adieu à toute l’équipe et transfert de retour jusqu’à Cusco en véhicule privé.

Le climat dans les Andes peut varier considérablement selon la saison et l’altitude. Le meilleur moment pour faire des randonnées dans la région de Cusco sont les mois de juin à septembre, lors de la saison sèche.

Il est recommandé de voyagé léger tout en prévoyant un mix de vêtements légers pour la marche et de vêtements plus chaud pour les nuits durant lesquelles la température peut baisser fortement.

Évaluation globale
0/5

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE